HISTOIRE DE L’ART – ESTAMPES JAPONAISES

Accueil/Histoire de l'art/HISTOIRE DE L’ART – ESTAMPES JAPONAISES
Chargement Évènements

Hokusai, Hiroshige, Utamaro… Les grands maîtres du Japon

L’Hôtel de Caumont-Centre d’art présente les coutumes et la culture japonaise de l’époque Edo (1600-1867), à travers plus de 150 estampes ukiyo-e et autres objets remarquables dévoilés au public français pour la toute première fois. Ils sont pour la plupart issus de la collection de Georges Leskowicz, l’une des plus importantes collections d’estampes japonaises dans le monde.

Estampes ukiyo-e : ‘images d’un monde flottant’ • Les ukiyo-e désignent un nouvel art de vivre, reflet des plaisirs populaires de l’ère Edo. Cette période est caractérisée par une effervescence artistique et culturelle mais aussi par un enfermement vis-à-vis de toute influence étrangère. Ces estampes montrent toute la variété technique et iconographique d’un art ancestral et fascinant. L’art de l’ukiyo-e a notamment marqué le dessin animé japonais et la bande dessinée occidentale.

Surimono : estampes rares et raffinées • Signées Hokusai, Hiroshige, Hokkei, Gakutei, entre-autres, ces estampes sont réalisées sur du papier de luxe à l’aide de techniques précieuses et sophistiquées. Destinés à des cercles restreints et tirés en un petit nombre d’exemplaires, les surimono associent le plus souvent des compositions figuratives et des textes poétiques sous forme de calligraphies recherchées. Représentant ainsi la quintessence du raffinement japonais, ces oeuvres illustrent tout l’éventail de thèmes et images caractéristiques de la vie et de la culture de l’ancien Japon que l’exposition va ainsi parcourir.

Objets remarquables • L’exposition présente également des objets d’artisanat de l’époque, soigneusement choisis dans des collections publiques et privées. Aux représentations des courtisanes font écho des chapeaux insolites et d’autres accessoires féminins tandis que les représentations gravées des légendes de guerriers et samouraïs sont accompagnées par des casques originaux et par des armures spectaculaires. Des écritoires, des ustensiles et des objets de la vie quotidienne ainsi que reproductions photographiques et des extraits de films vous immergent dans la vie quotidienne du Japon ancien.

Le déroulement :

L’exposé sur l’artiste : jeudi 27 février à 20H à l’Esthète, puis grignotis succulents partagés

La visite de l’exposition : samedi 29 février 10h à l’Hôtel de Caumont à Aix en Provence

Les tarifs :

Le module exposé + visite : 23€

Visite uniquement : 12€